Billets

La chute - par JPG le 02/10/2011 - 11:04


Image vue sur le site www.despasperdus.com
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Un monde moins imparfait - par JPG le 28/09/2011 - 13:27

Abonné à l'excellent site d'informations en ligne Médiapart, je viens d'écrire cette contribution en commentaire à un article exposant une résistance à une suppression de classe primaire :

Flash back.

Cette école Jules Ferry de Draveil est celle où j'ai fait mon CM2 en 1968-1969. C'était jusqu'alors l'école des filles, après les événements de mai il a été décidé de regrouper filles et garçons ensemble.

C'est l'année d'école dont j'ai le souvenir le plus vif. Nous n'avions pas de devoirs, et à l'étude du soir on nous faisait alternativement faire des dictées et des problèmes de math. Je dois beaucoup à Mme Boivin et à cette organisation.

Je ne suis pas certain que, depuis, l'école ait progressé dans le bon sens.

La question des moyens, des effectifs est importante ; elle est néanmoins à envisager de façon différente. On peut très bien avoir des moments à quarante élèves et d'autres à deux. Des pays savent bien jouer de cette modulation, je pense à la Finlande aux excellents résultats.

La circulaire ministérielle pour cette rentrée scolaire insistait sur la personnalisation des parcours des élèves au sein de l'école commune. Il me semble que chaque acteur du système éducatif souhaite cette évolution. Mais pour la réaliser, il faudra redéployer et augmenter les moyens.

Pour le collège, l'évolution pourrait être :

- bivalence au moins des enseignants ;

- leur présence à plein temps dans les établissements, avec tutorat ;

- augmentation substantielle de leur rémunération ;

- prise en compte de l'éducation manuelle et technique ;

- constitution de groupes à faible effectif pour certaines options et pour la remédiation ;

- études encadrées obligatoires tous les jours ;

- fin du service de la vie scolaire pour cesser de séparer artificiellement l'éducatif et les enseignements, ce qui n'exclut pas de s'attacher les services d'étudiants par exemple pour encadrer les études. 

Pour le primaire, il fut un temps où le principal syndicat enseignant réclamait "un maître supplémentaire" dans chaque école. Il me semble que satisfaire cette revendication aurait donné d'autres résultats que de créer les RASED pour lesquels nombre d'acteurs ont bien vu leur... faible efficacité.

Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Nettoyage - par JPG le 19/09/2011 - 18:07

« On prétendait que les voyous étaient dans les cités, qu'on allait les nettoyer au Kärcher. On découvre qu'en réalité les voyous, les truands, les trafiquants on les a installés au cœur de l'État. Eh bien il faut dire une seule chose, s'il y a affaire Karachi, affaire Djouhri, affaire Bourgi, affaire Tapie, affaire Guérini, Takkiedine et compagnie, tout cela, avec leurs ramifications et leurs intermédiaires, tout cela nous fait honte, et c'est [sur] ceux-là, en vérité, qu'il faut en premier lieu passer le Kärcher ! »

François Bayrou, 18 septembre 2011
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Quelle imagination ! - par JPG le 12/08/2011 - 17:58

Ça ne peut être vrai...

Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Le début de la fin - par JPG le 06/08/2011 - 14:10

Les annonces de grand frais se bousculent à l'égard du pouvoir : affaire Takieddine, mise en cause de Lagarde par la CJR pour, excusez du peu, "complicité de détournement de biens publics" et "complicité de faux"...

Tout cela finira par éclater, au nez et à la barbe de la caste de politiques, journalistes et autres avocats d'affaires qui vivent en vase clos sans, pour la plupart probablement, voir cette tempête annoncée qui, je l'espère, les renversera.

Comme tout commence ou finit par des chansons, je vous propose celle-ci.


MONSIEUR PROPRE - par la Parisienne Libérée par asi
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Les Français tentés par la démondialisation - par JPG le 17/06/2011 - 18:41

"Les français tentés par la démondialisation", c'est ainsi que La Tribune titre son édition du 17 juin. Le quotidien consacre son dossier événement, sa Une, son édito et 3 pages au thème fort du projet porté par Arnaud Montebourg.
Pour exposer les enjeux politiques de la démondialisation, le quotidien publie un entretien avec le candidat : facteurs de la crise, libre-échange, mesures politiques, Arnaud Montebourg explique sa vision de la démondialisation.

C'est ici ; bonne lecture.
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Un coup de serpillière à passer - par JPG le 20/05/2011 - 17:42

Excellent article que celui-ci, paru sur un blog "Médiapart", signé Hastal.

L'affaire DSK est l'occasion pour la gauche de se refonder.

Extraits :
"Cet événement ne change rien, et même bien au contraire, aux caractères contradictoires d'une personnalité de droite, membre de réseaux internationaux capitalistes comme le "cercle de l'industrie" (Bolloré, Schweitzer, etc. des amis de Sarko...), et pourtant désigné pour représenter le PS aux élections présidentielles même si aujourd'hui cette éventualité est bien compromise. C'était un très mauvais candidat construit par les médias, cet événement très prévisible n'en est qu'une preuve supplémentaire.
[...]
Le PS a en son sein des membres  compromis dans les  réseaux capitalistes internationaux. DSK en est une figure emblématique. Mais la corruption fait partie intégrante du système capitaliste international : asservir les Etats aux intérêts supérieurs des grandes compagnies est un travail de chaque jour. Il ne faut pas oublier, par exemple, que les américains désignent Bruxelles comme la "petite Washington" (entendre par là, la ville aux quinze mille lobbyings), c'est-à-dire une ville où les institutions politiques sont la proie des grandes compagnies internationales, en ce sens, la corruption est une entreprise normale comme une autre. Elle est la norme des réseaux capitalistes comme l’ivresse du pouvoir et le droit de cuissage en sont des vieilles composantes. 
[...]
un parti socialiste devrait disposer du soutien des classes populaires, c'est là sa force contre les réseaux capitalistes, or le PS en France ne dispose plus de ce soutien, les ouvriers se sont tournés vers le FN. L'affaire DSK vient briser encore un peu plus l'effort des socialistes de re-devenir un parti populaire. En contre partie, l’affaire DSK pourrait être l’occasion d’opérer une rupture radicale avec la « pensée unidimensionnelle », en finir avec des Jean-Pierre Goude, des DSK, ou des Jack Lang qui ne sont tous que les ambassadeurs de réseaux capitalistes et d’une logique d’écrasement de la pensée critique."
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Le cancer de la France, c'est le chômage de masse - par JPG le 14/05/2011 - 12:22

Extraits d'un article de Marianne2 relatif à la proposition du ministre Wauquiez :

"Laurent Wauquiez a sans doute été convaincu par on ne sait qui (les esprits subversifs désigneront l’hôte de l’Elysée...), que sa dernière grosse manœuvre démagogique doperait encore sa carrière politique [...]

Toujours est-il que la manipulation cynique du jeune ministre (comme quoi, le rajeunissement des cadres politiques n’est vraiment pas une garantie en soi d’en changer les pratiques !) n’est que la énième version de cette technique éculée de la diversion, qui consiste à ouvrir un contre-feu au sein même du monde du travail, pour que celui-ci détourne son attention des spoliations dont il est victime de la part des profiteurs du capitalisme financier mondialisé. Diviser pour régner. Convaincre les travailleurs sous-payés que leur adversaire est le « cancer de l’assistanat », et pas les actionnaires transnationaux gavés de dividendes, et leurs acolytes, les patrons-rentiers gavés de bonus.[...]

[..] au fond, c’est un peu Raymond Devos qui revient parmi nous : imaginez la scène entre Wauquiez et un allocataire du RSA, un « assisté » comme il dit :

Wauquiez : « Ohé, toi, l’assisté, tu touches le RSA ?! »
L’assisté : « Oui, Monsieur le ministre : je cherche un travail. »
Wauquiez : « En échange du RSA, tu dois travailler. »
L’assisté : « Travailler ? Oui, justement, je cherche un travail ! En attendant, j’ai le RSA
Wauquiez : « Oui, mais pour avoir le RSA en attendant de travailler, tu dois travailler ! »
L’assisté (qui commence à trouver que le ministre à l’air si intelligent, n’est peut-être pas dans son assiette) : « Mais, Monsieur le ministre, comment puis-je travailler alors que je n’ai pas de travail ? »
Wauquiez : « Et bien, en étant au RSA : tu travailles, sans avoir de travail, pour avoir le RSA, pour chercher un travail. »
L’assisté (qui regarde le ministre avec des yeux de plus en plus exorbités) : « Mais Monsieur le ministre, comment peut-on travailler sans avoir de travail pour pouvoir chercher le travail qu’on n’a pas ? »
Wauquiez : « Ah, voilà, tu renâcles, l’assisté, tu es le cancer de la société ! »."

 
Je vous invite à visionner la vidéo du revenu de base, qui présente un point de vue totalement opposé.
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !


Prévention des violences "éducatives" ordinaires - par JPG le 27/04/2011 - 18:49


Lu sur Midilibre.fr :
"Pour Emmanuelle Piet, médecin, cette nouvelle campagne "cherche à susciter débat, réflexion, échange sur les pratiques éducatives envers les enfants, et notamment sur les punitions ou châtiments corporelles : claques, fessées, gifles, tapes… violences banalisées, encore justifiées et défendues par nombre de parents et tolérées par la société."
Pour Gilles Lazimi : "Les enfants d’âge préscolaire ne peuvent comprendre ces gestes, la seule chose qu’ils intègrent est la peur, la douleur, l’anxiété et l’apprentissage de la violence.""
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !


Share
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 4685 membres


Connectés :

( personne )
jpg-info.net et vous

Ajouter aux favoris Recommander ce site Ecrire au Webmaster Statistiques


  visiteurs

  visiteurs en ligne


Record de visiteurs simultanés

le 31/05/2013 - 09:31
^ Haut ^