Billets

Rapport Bentolila sur l'école maternelle - par JPG le 22/12/2007 - 12:39

Le café pédagogique s'est procuré le rapport Bentolila sur l'école maternelle.

En voici les conclusions :

1 - Affirmer que la maternelle est une école à part entière et non « entièrement à part » en rendant obligatoire la scolarité dès trois ans révolus.
2 - Présenter clairement les objectifs prioritaires de l’école maternelle et détailler pour chacune des trois années des programmes et les progressions spécifiques.
3 - Se désengager progressivement de la scolarisation à deux ans.
4 - Rendre obligatoire une formation spécifique d’au moins 50 heures pour les enseignants qui se destinent à l’école maternelle. Ce module sera proposé aussi bien en formation initiale que continue.
5 - Prendre en compte de manière significative l’école maternelle dans la formation des cadres : IEN et CP ; on veillera à placer un CP spécialisé dans chaque équipe de circonscription.
6 - Organiser des rencontres individuelles obligatoires avec les parents en début d’année et chaque trimestre.
7 - Organiser la classe afin que chaque élève bénéficie chaque jour de plusieurs ateliers dont au moins un atelier d’apprentissage animé par l’enseignant.
8 - Lire aux élèves des textes de qualité deux fois par jour avec exploitation pédagogique et constituer progressivement un patrimoine culturel commun (liste de textes pour l’école maternelle).
9 - Enrichir, de façon régulière et progressive, le stock lexical de chaque élève ; constituer un « trésor lexical » dans chaque classe : un mot nouveau par jour.
10 - Faire de la maîtrise de la langue l’objectif essentiel de l’école maternelle ; mettre en place des ateliers spécifiques, obligatoires et quotidiens permettant :
- la mise en évidence des droits et devoirs de la communication.
- l’éveil puis la maîtrise de la conscience phonologique.
- la sensibilisation à l’organisation syntaxique.
- un entraînement rigoureux aux gestes graphiques.
11 - Garantir le repérage et le suivi des enfants présentant des troubles spécifiques de langage.
12 - Faire des classes de 20 élèves maximum dans les zones d’insécurité linguistique. Veiller à la stabilité des enseignants et exiger des projets d’écoles qui prennent en compte la diversité culturelle.
13 - Mettre en place d’un programme de mobilisation des étudiants pour renforcer la médiation individuelle pour les élèves en difficulté de langage hors temps scolaire.
14 - Evaluer le degré de maîtrise de la langue dans ses différentes dimensions à la fin de la grande section afin d’éclairer les choix de rythme et de progression au CP.
15 - Favoriser la création, la conception et la diffusion d’outils (manuels et multimédias) spécifiques aux apprentissages en maternelle.

Sur le site du café pédagogique, le rapport (pdf).
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Enseignement scientifique - par JPG le 11/12/2007 - 19:45

Suite à la parution des résultats de l'étude internationale Pisa 2006, Pierre Léna, professeur d'astrophysique, membre de l'Académie des sciences et co-initiateur de "la main à la pâte", est intervenu dans "La lettre de l'éducation" datée du 10 décembre 2007. Voici deux extraits :

À propos du primaire :
"Ce que traduit aussi Pisa 2006, c'est qu'après 12 années d'efforts de la main à la pâte, plus de la moitié de nos élèves n'ont toujours pas d'enseignement scientifique à l'école primaire. [...] Beaucoup d'enseignants considèrent encore que la science ne fait pas partie des fondamentaux et n'est donc pas importante. Comme si on n'apprenait pas aussi à lire et à écrire avec la science ! Le problème n'est donc pas tant une science mal enseignée - la main à la pâte a beaucoup fait évoluer ceci - qu'une science trop peu enseignée. Dans d'autres pays comme la Corée, classée parmi les premiers, les enfants ont deux heures de sciences par semaine dès la maternelle."

À propos du collège :
[...] il faut sans doute revoir la façon de les enseigner, comme le suggèrent les résultats de Pisa. Notre enseignement scientifique est en effet tronçonné en disciplines : sciences physiques, SVT, technologie. Or, ce découpage nuit à une compréhension globale, par les élèves, de ce qu'on appelle la science. Voilà pourquoi dans la poursuite de la main à la pâte nous avons mis en place depuis deux ans dans trente collèges un enseignement intégré de sciences en 6ème et en 5ème. Cela permet de regrouper les trois disciplines dans un ensemble plus convenable du point de vue horaire [...] se prêtant à l'investigation, et homogène pour l'enfant, avec un seul professeur qui porte un message unique et clair. Depuis le lancement de l'opération les résultats surprennent les professeurs. On voit se développer naturellement, en particulier chez des élèves en difficulté, une réactivité et un bonheur de faire de la science."
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Urgence - par JPG le 05/12/2007 - 13:34

Sortie ce mardi des résultats de l'enquête Pisa 2006, mesurant et comparant les performances des élèves de 15 ans d'un grand nombre de pays.
La note de présentation est disponible ici.

Voici les extraits concernant la France :

À propos des sciences :
- Les élèves immigrés fréquentent généralement des établissements qui accueillent davantage d’enfants issus de milieux socio-économiques défavorisés, et sont donc, à ce titre, doublement pénalisés. Ces écarts de performances sont particulièrement marqués au Danemark, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Allemagne, en Norvège, en Autriche, aux Etats-Unis, en Belgique, en France, en Suisse et, parmi les pays / économies non-membres de l’OCDE, en Slovénie et à Hong-Kong (Chine).
- Les pays dans lesquels l’écart entre les scores obtenus en sciences par deux élèves issus de milieux socio-économiques différents est susceptible d’être le plus élevé (pays dans lesquels le gradient socio-économique présente la pente la plus raide) sont la France, la Nouvelle-Zélande, la République Tchèque, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne, ainsi que la Bulgarie et le Liechtenstein pour les pays non-membres de l’OCDE.

À propos des mathématiques :
Les performances en mathématiques de la France ont subi un net recul lors de PISA 2006 (moins 15 points), essentiellement en raison de la forte baisse des résultats enregistrée au niveau de la tranche inférieure de la distribution des performances.

À propos de la lecture :
Un certain nombre de pays ont subi une baisse de leurs performances en lecture entre PISA 2000 et PISA 2006, parmi lesquels figurent neuf pays de l’OCDE (par ordre décroissant : Espagne, Japon, Islande, Norvège, Italie, France, Australie, Grèce, Mexique) et cinq pays non-membres de l’OCDE (Argentine, Roumanie, Bulgarie, Fédération de Russie et Thaïlande.

Il existe une évidente distorsion entre les moyens investis par la France pour l'éducation et ses piètres résultats au regard des autres pays.
De plus, il y a bien 20% de jeunes français en grande difficulté ; il s'agit pour la plupart d'enfants issus de familles défavorisées.
Il y a véritablement urgence à réformer le système éducatif français afin de diminuer significativement la part des jeunes en échec et pour réduire le déterminisme social indigne de notre République.

-----

En complément :
Conférence "Nouvelles politiques éducatives et performances scolaires" (comparaison des politiques éducatives et des performances scolaires d'un panel de pays) par Nathalie Mons, maître de conférences à l'université de Grenoble II et chercheuse en sciences de l'éducation, sur le site de l'ESEN (vidéo + diaporama).
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Extrait d'acte de naissance - par JPG le 24/10/2007 - 20:03

Mairie de la Toile-Mondiale

Le mercredi vingt-quatre octobre deux mil sept est né le site direple.fr, dont l'objectif est de proposer une banque de documents et fichiers divers pour les principaux, proviseurs et adjoints des collèges et lycées, des liens, des articles de fond comme des billets.

Son papa est JPG ; son grand frère est le présent jpg-info.net, né en 1998.

Pour extrait

capture_direple.jpg
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Culte de la personnalité - par JPG le 10/10/2007 - 19:26

Faut-il entretenir le culte de la personnalité du Président ?
Le site de la présidence de la République semble nous y inciter. Les journalistes d'iPol nous montrent que les choses sont bien différentes à l'étranger... Voir la vidéo ci-dessous.


Elysee.fr c'est raté !
envoyé par iPolTV
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Vers le moins-disant scolaire - par JPG le 07/10/2007 - 13:52

"Vers le moins-disant scolaire", c'est le titre d'un court article de Natacha Polony dans Marianne du 6 au 12 octobre. J'en retranscris ci-dessous des extraits.

"En général, les ministres de l'Éducation nationale, conscients de la précarité de leur poste, évitent les annonces fracassantes. Xavier Darcos a pourtant dérogé à la règle le 27 septembre dernier. La suppression de l'école le samedi matin avait été préparée par des déclarations sur la lourdeur des horaires infligés aux élèves. [...]
Xavier Darcos annonce de but en blanc une suppression de deux heures de cours par semaine. Certes, ces heures seront utilisées pour les élèves "les plus en difficulté". [...]
Une fois de plus, un ministre focalise son action sur les élèves "en échec scolaire" sans comprendre que cet échec est indissociable d'un problème d'apprentissage généralisé. Simple arithmétique : l'apprentissage de la langue est passé en vingt ans de quinze à neuf heures par semaine à l'école primaire".
N.P.

Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

La marine de Loire - par JPG le 22/09/2007 - 13:17

Jusqu'à ce dimanche a lieu à Orléans le festival de Loire, manifestation bisannuelle.
On peut entre autres navires y admirer une réplique des Inexplosibles.
Informations sur les festivités : site "festival de Loire".


Inexplosible à Orléans : l'histoire
envoyé par Moonbloggeur
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Le scandale de l'illettrisme - par JPG le 16/09/2007 - 10:47

Depuis une année je pose en tête de ce site cette question :
"La pire violence, n'est-ce pas de laisser 15% des enfants arriver en 6ème sans savoir lire ni écrire ?"
Le Haut Conseil de l'Éducation a récemment enfoncé le clou en ajoutant 25% d'élèves insuffisamment armés pour suivre avec profit la scolarité au collège., ce qui donne un total de 40...cry
La plupart des enseignants d'école primaire que j'ai côtoyés sur la toile, sur des listes de diffusion ou des forums, nie cette réalité. Mais le Nouvel Observateur, organe de la gauche bien pensante, a consacré dans son numéro du 6 septembre un dossier de 11 pages (!) sur "Le scandale de l'illettrisme". La version électronique est lisible ici (cliquer sur les items dans la rubrique "Dossier" à gauche pour lire les différents articles).
Faire l'autruche n'est désormais plus possible.
Bonne lecture... si j'ose dire... confused
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Savoir Lire Écrire Compter Calculer - par JPG le 08/09/2007 - 17:49

Savoir lire, écrire, compter, calculer, voilà la proposition du réseau SLECC, qui vient d'inaugurer son nouveau site. On y trouve la présentation du projet, des fiches pour les élèves et pour les maîtres, un forum...

"Le réseau SLECC regroupe des enseignants des niveaux primaire, secondaire et universitaire, répartis à travers toute la France, qui partagent l’analyse des graves difficultés actuelles de l’enseignement dans notre pays :
- ses échecs reconnus en raison des sorties du système scolaire sans diplôme ;
- ses médiocres performances générales car pour un même diplôme, la qualité intellectuelle de la formation s'est dégradée.
Cette inefficacité est masquée par des évaluations nationales peu exigeantes et aux consignes de correction complaisantes. Elle compromet sévèrement le travail des enseignants, du collège jusqu'à l'université et aux grandes écoles, et la poursuite normale des études. Aussi de plus en plus de parents d'élèves doivent-ils pallier les carences de l’institution par des mesures de soutien familial ou commercial.
Les enseignants du réseau SLECC attribuent cette dégradation aux réformes des dernières décennies, responsables des lacunes dans toutes les matières qui relèvent de l’école élémentaire.
Pour remédier à cet état de fait, ils veulent enseigner selon des programmes propres à rétablir une instruction publique digne de ce nom, en français et en calcul en priorité, mais aussi pour l’ensemble des matières de l’école élémentaire. Ces programmes sont fondés sur le respect de la progression spécifique à chaque matière, et “ concentriques ” : le contenu de chaque cours de chaque matière est repris dans les cours suivants, revu et approfondi avant d’être étoffé. Ces enseignants tiennent également à assurer ainsi une continuité entre les générations de façon à redonner aux parents les moyens d'accompagner la scolarité de leurs enfants."

"Notre but est d'assurer ainsi à tous les élèves une maîtrise des savoirs de base indispensables au développement des capacités de raisonnement et à l'autonomie de jugement."
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !

Festival de Loire - par JPG le 01/09/2007 - 19:48

Le festival de Loire 2007 aura lieu du 19 au 23 septembre à Orléans, qui sera à ce moment la capitale de la marine fluviale.
Le long des quais de Loire rénovés, 220 navires sont attendus, plusieurs dizaines d'animations et concerts sont prévus. Il sera possible en particulier d'admirer l'Inexplosible, réplique des navires à roues à aubes qui sillonnaient le fleuve au début du XIXème siècle.

N'hésitez pas à venir (re)découvrir la capitale régionale à l'occasion de ce temps fort.

Le programme ici.
Commentaires   Cliquez pour ajouter un commentaire !


Share
DébutPrécédent10 pages precédentes [ 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ] SuivantFin
Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 4712 membres


Connectés :

( personne )
jpg-info.net et vous

Ajouter aux favoris Recommander ce site Ecrire au Webmaster Statistiques


  visiteurs

  visiteur en ligne


Record de visiteurs simultanés

le 14/11/2018 - 19:48
^ Haut ^