Bizutage
Les pompiers de Paris viennent de décider la dissolution du groupe de gymnastes au sein duquel a eu lieu un viol et des violences récemment.

Or, alors que le porte-parole de la BSPP plaidait pour l'encadrement qui n'aurait commis aucune faute, on apprend ce soir que le groupe de gymnastes est dissout.

Ce n'est que la simple application de la loi voulue par Ségolène Royal :
"Les personnes morales peuvent également voir leur responsabilité engagée. L'organisation, l'aide ou la caution apportées par les dirigeants ou par les représentants d'une personne morale peut notamment entraîner la condamnation à une amende et la fermeture des locaux ayant servi au bizutage."

Je veux ici saluer cette décision saine et salutaire. Le bizutage ne saurait être vu comme un aimable rite d'intégration, il s'agit avant tout de domination bestiale.

Cette "occasion" nous montre combien Ségolène Royal n'était et n'est pas la dinde qu'on nous a dépeinte, apparatchiks du PS en tête, théorie qui a fait que Sarkozy a démoli la France pendant les cinq dernières années.

Date de création : 14/05/2012 - 20:10
Dernière modification : 14/05/2012 - 20:10
Catégorie :
Page lue 1174 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Commentaires


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 4715 membres


Connectés :

( personne )
jpg-info.net et vous

Ajouter aux favoris Recommander ce site Ecrire au Webmaster Statistiques


  visiteurs

  visiteurs en ligne


Record de visiteurs simultanés

le 24/03/2020 - 04:51
^ Haut ^